Actualités


3 novembre 2020, message du père Pascal, notre curé.

 

Chers amis,

Depuis vendredi dernier, nous sommes en reconfinement. Je pense bien et prie pour vous. Priez également pour moi. Soyons en lien les uns les autres par un coup de fil, internet. Dans les textes du jour, Saint Paul dit aux Philippiens : Le Christ Jésus ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes.

Pour nous , soyons à l'écoute de nos frères et soeurs. Compte tenu de notre contexte, dans le premier paragraphe de l'encyclique Fratelli tutti du pape François, ce dernier évoque Saint François d'Assise qui invite à un amour qui surmonte les barrières de la géographie et de l'espace. Il déclare heureux celui qui aime l'autre "autant lorsqu'il serait loin de lui comme quand il serait avec lui". L'essentiel d'une fraternité ouverte qui permet de reconnaître, de valoriser et d'aimer chaque personne indépendamment de la proximité physique, peu importe où elle est née ou habite. Une invitation pour nous à prier pour tel frère, telle soeur. A prendre en compte, si on le peut , internet, afin de favoriser du lien.

Le psaume 21 nous parle des pauvres qui mangeront. Ils seront rassasiés. Ils loueront le Seigneur, ceux qui le cherchent. Rendons grâce à Dieu éternellement présent. Réconfortons nous et ouvrons nos coeurs à celui ou celle qui a besoin d'écoute, d'aide. "Heureux celui qui participera au repas dans le royaume de Dieu" lit-on dans l'évangile. Témoignons de DIEU Père qui veut que ses enfants soient heureux dans son amour. N'hésitons pas à proposer.

Bien fraternellement. Pascal Dame, curé. 

<< Retourner à la page précédente