Actualités


31 Mars # Message de notre Curé

31 Mars # Message de notre Curé

 

Chers amis,

Dans quelques jours nous entrons dans la Semaine Sainte.

Nous la vivrons de manière inédite compte tenu du confinement.

Je pense au pape François lors de la prière de la bénédiction urbi et orbi du 27 mars où il choisit comme texte d’évangile Saint Marc 4, 31-41, la tempête apaisée. Il fait un rapprochement avec ce que nous vivons actuellement. Le pape nous fait remarquer que l’Évangile commence le soir venu, la nuit semble tomber. Il y a des questionnements, des peurs. Le très saint Père nous appelle à « ramer ensemble » en se réconfortant mutuellement, à être attentif au voisin. Dans un immeuble, une dame dit ceci : « Je n’ai pas l’attestation pour sortir car je ne sais pas lire ni écrire. Je reste chez moi car j’avais peur de me prendre une amende, je n’ai pas d’argent pour la payer. » Elle a demandé à une voisine de l’aider à compléter ce document. Combien nous sommes appelés à être attentif aux voisins. Devant la tempête, les disciples sont désemparés et le Christ dort serein. A son réveil, il calme la tempête, le vent tombe et « un grand calme arrive. » Et le Christ pose une question au disciple : « Pourquoi êtes-vous si craintif ? N’avez-vous donc pas la foi ? » Cette question est un appel à faire confiance au Seigneur et à aimer davantage le monde en revenant à l’essentiel : Rendre grâce à Dieu car il nous abandonne pas, prier, se mettre au service. Combien de personnes prient et servent de multiples manières dans la discrétion.

Le pape nous rappelle une parole du Christ s’adressant à ses disciples : « N’ayez pas peur. » Matthieu 28,5. La dernière phrase du pape dans son homélie du 27 mars, est : « Et nous, avec Pierre, nous nous déchargeons sur toi, de tous nos soucis, car tu prends soin de nous. »

Les cloches sonneront dans les églises de saint Pierre et de saint Jean Bosco ce mercredi 1er avril à 19h30.Nous pouvons prier devant la croix avec une bougie à ce moment là.

N’hésitons pas à nous transmettre des idées afin de vivre le mieux possible compte tenu de la situation, la Semaine sainte.

Bien fraternellement,

Pascal  Dame, curé.

<< Retourner à la page précédente