Actualités


Pentecôte # Reprise des célébrations et églises ouvertes

Pentecôte # Reprise des célébrations et églises ouvertes
 
« L’Église ouverte » à St Pierre reprendra sur les horaires habituels de semaine, à partir de ce lundi 25 mai 2020 et se poursuivera de 16h00 à 18h00 le samedi.

 

Les célébrations recommenceront à partir de la Pentecôte :
Messe le samedi 30 mai à 18H30 à St Pierre, le dimanche 31 mai à 9H45 à St Pierre et à 11H à St Jean Bosco.
 
ATTENTION PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE

 

Retrouvez les précautions sanitaire pour le dioscèse de Lille

 

21 mai # Fête de l'Ascension, Message de notre curé

21 mai # Fête de l'Ascension, Message de notre curé

 

Bonjour  à tous,

Demain, jeudi 21 mai, nous fêterons l'Ascension dans ce contexte lié au covid-19 où il n'y aura pas encore de rassemblement  dans nos églises.
La fête de l'Ascension  se célèbre quarante jours,après le dimanche de Pâques, jour de la Résurrection de Jésus-Christ.

Quarante jours, parce que l'évangéliste Luc,écrit dans le livre des Actes des Apôtres : "pendant quarante jours, il (Jésus-Christ) leur(les Apôtres) est apparu aux Apôtres et les avait entretenus du Royaume de Dieu. " Actes  1,3.

Cette fête célèbre la montée de Jésus vers Dieu son Père. Mort et ressuscité, Jésus-Christ quitte ses disciples tout en continuant d'être présent auprès d'eux, mais différemment.  Il promet d'envoyer l'Esprit Saint. C'est vraiment une fête de  la lumière et de la joie. C'est dans la foi que l'on peut dire que le Christ ressuscité est entré dans la gloire.Le Christ est présent au milieu de nous et avec notre liberté, nous sommes conviés à intensifier notre relation à Jésus, à aimer, à témoigner ici dans nos vies. Les Apôtres s'entendent à dire : "pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ?" Actes des Apôtres 1,11.Témoignons personnellement et ensemble de la très Bonne Nouvelle que Dieu prend soin de nous. Vivons de son amour.Jésus est présent en chacun de nous et pour toujours.

Prions avec la Vierge Marie.
Nous pouvons lire , méditer,partager la fiche lecture proposée par le service diocésain de la Parole autour de l'Evangile de ce jeudi de l'Ascension.

Nous pouvons suivre depuis internet  la messe  :

  • à l'église du Sacré Coeur de Marcq en Baroeul à  10H30 sur la chaine youtube Chrétiens de marcq.
  • KTO 10H messe
  • France 2 11H


Eglise ouverte de 8H30 à 10H à Saint Pierre puis les cloches sonneront.
 

Bonne fête de l'Ascension. Prions avec Marie les uns les autres.

Pascal  Dame , curé  '

9 Mai # Message de notre curé

9 Mai # Message de notre curé

 

Bonjour à tous,

J'espère que vous allez bien. A partir du lundi 11 mai, nous passons dans un prudent déconfinement. Comme le dit, le Père Evêque, "nous allons vivre avec ce virus pendant un temps indéterminé"... "La situation impose des ajustements permanents et nous  empêche d'avoir une vue à long terme..." Le Père Ulrich écrit aussi "du point de vue de notre foi, nous savons que toute situation est une opportunité pour annoncer l'évangile."  Au coeur de nos situations actuelles Dieu est bien présent et nous invite toujours à la confiance par la prière, l'ouverture à la fraternité.

Il y a des incertitudes. L'E.A.P. et moi-même vous tiendrons au courant pour la suite pour la reprise des célébrations. Cependant, inventons pour une société plus humaine, pour un témoignage fécond du Christ mort et ressuscité pour nous tous  . Ce temps nous convie à vivre bien ancrer dans la foi ,l'espérance, et en étant attentif à celui ou celle que nous rencontrons.

Durant le mois de mai l'église Saint Pierre est ouverte chaque samedi de 16H à 18H et à Saint Jean Bosco, le dimanche de 9H à 10H.

Ceux qui ont internet , peuvent suivre l'Eucharistie à 10H30, retransmis depuis Marcq en Baroeul , présidée par le père Yvan Pagniez  ,ce dimanche 10 mai.

A la télévision, KTO à 7H ou 10H par exemple. France 2, 11H.

N'hésitons pas à méditer les textes du jour. Christine Richir, par internet, nous envoie des fiches pour nous aider à prier, méditer , comprendre la Parole de Dieu. Dans l'évangile de ce dimanche, Saint Jean , de croire en Dieu et aussi en Jésus-Christ Vrai Dieu , Vrai homme. Jésus-Christ qui s'est fait homme. Il a vécu pleinement sa condition d'homme. En tant qu'homme Jésus a fait l'expérience de la limite, de la finitude. Il a fait entièrement confiance à  son Père. Il a vécu les joies et les peines. Il nous donne l'Esprit et nous accompagne sur ce chemin terrestre en nous relevant, en nous  remettant en route. Croire en Jésus, c'est croire qu'il est mort et ressuscité, c'est croire qu'il est mort et ressuscité, et qu'il y a une vie après notre vie terrestre  où nous verrons la Gloire de Dieu. Le chemin est celui de Jésus, c'est à dire celui de l'Amour. Saint Jean : "Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres". Le comme est un fondement, un départ, une conversion à laisser de la place à Dieu et à l'autre, celui qui devient mon frère ,ma soeur  en Jésus-Christ. Ecouter, discuter, débattre dans le respect ,partager. Cela demande du temps, de la confiance. Soyons attentifs aux personnes connaissant actuellement des difficultés.

Avec le Christ, ayons de l'audace de croire en sortant de nos certitudes, de nos peurs et apprenons à aimer dans le quotidien, concrètement. Tout un chemin. La Vierge Marie est avec nous . Dieu est avec nous. Il ne se décourage jamais de nous car il nous aime.
Bien fraternellement. Pascal Dame, curé. 

Dons à la paroisse # De chez moi, je soutiens mon église

Dons à la paroisse # De chez moi, je soutiens mon église

 

Cette période de confinement nous prive de la joie de nous retrouver en Eglise pour communier et pour prier ensemble pour un monde et dans un monde qui en a, pourtant, bien besoin.

Elle prive aussi la Paroisse, très concrètement, de ses ressources principales que constituent les quêtes et sans lesquelles les missions pastorales ne peuvent être pleinement remplies.

C’est pourquoi il fut décidé au sein du `Diocèse, afin d’aider les Paroisses, d’accepter que les dons aux Paroisses soient traités comme des dons souscriptions et, à ce titre, soient reversés à 100 % à la Paroisse ; les donateurs pourront alors recevoir un reçu fiscal et bénéficier des avantages fiscaux liés aux dons.

Il s’agit d’une mesure exceptionnelle appliquée seulement durant cette période sans messes.

 

Par d'autres moyens, pour soutenir notre paroisse :

Vous pouvez aussi donner à la quête en ligne sur le site quete.catholique.fr en indiquant le diocèse de Lille et le nom de la paroisse.

Mois de mai # Ouverture des l'églises Saint-Pierre et Saint Jean Bosco

Mois de mai # Ouverture des l'églises Saint-Pierre et Saint Jean Bosco
 
A l’initiative de quelques paroissiens, durant le mois de mai, mois de Marie,

 

l’église St Pierre à Mons-en-Baroeul, sera ouverte tous les samedis de 16h à 18h.

 

l’église St Jean Bosco à Mons-en-Baroeul, sera ouverte tous les dimanches de 9h à 10h.
 

 

Chacun sera attentif à respecter les gestes barrières. 
 
Merci à vous de rester dans l’église simplement pour le temps d’une prière ou d’une méditation.
Les assemblées sont en effet limitées à 10 personnes.

 

 

1er Mai # Message de notre curé

1er Mai # Message de notre curé

 

En ce premier mai, nous fêtons Saint Joseph, charpentier de Nazareth, qui travailla pour subvenir aux besoins de Marie, son épouse et de Jésus son Fils. Le premier mai, est la fête du travail. Voici un extrait d'une prière d'un jésuite : "Avec les travailleurs du monde entier, Nous te demandons de nous donner, Le goût, l'amour de notre travail, Que nous l'accomplissions avec justice et honnêteté, Que nous sachions, Seigneur, te louer."

Le mois de mai est appelé mois de Marie. Prions plus particulièrement avec Marie. La Vierge a vécu de manière bien humaine dans une vie ordinaire. La Mère de Jésus a connu la vie avec des joies et des difficultés, la douleur et la souffrance en voyant Son Fils en croix. Elle comprend nos épreuves et nous encourage à tenir debout dans l'espérance et la foi et de poursuivre le chemin, où Dieu  vient à notre rencontre. Marie prie avec nous et pour nous. Lisons et méditons les textes du jour.

Dans l'évangile du jour, Jésus termine son discours sur le Pain de Vie. Ce  Pain qui devient chair.  "Celui qui mange ma  Chair et boit mon Sang a la vie  éternelle". Jésus nous demande de faire mémoire de Lui, pour nous rappeler que son sacrifice, une fois pour toutes, nous rends justes devant Dieu. Le Pain  devient le Corps de Jésus; le Vin devient le Sang de Jésus. Jésus de donne totalement à nous. Il nous enlève le péché. La Chair du Christ est la vraie nourriture. Dieu nous donne sa Parole en nourriture pour nous accompagner dans nos existences. Dieu se donne continuellement à nous. Cette réalité nous invite à cultiver la foi et l'espérance en vivant de son Amour. Bien sûr, en ce temps de confinement ,beaucoup de chrétiens, ne peuvent pas communier. Nous pouvons vivre le désir de communier en nous unissant spirituellement au Christ et en étant attentif au prochain.

En appelant les paroissiens et d'autres personnes, combien la fraternité se vit. Une dame de 87 ans, marchant très difficilement, me disait, hier que des voisins lui faisaient ses courses. Nous pouvons multiplier les exemples d'attention. Soyons attentifs aux appels. Dieu nous veut VIVANT.  Avec le psaume 116, nous louons le Seigneur.

Nous pourrons suivre  l'Eucharistie sur KTO à 7H ou 10H, sur France 2 à 11H et par internet en direct de Marcq en Baroeul, présidé par le père Ivan Pagniez à 10H30.

Prions pour Amélie et sa famille dont les funérailles auront lieu demain, samedi 2 mai à 9H30 en l'église Saint Jean Bosco.

Bien fraternellement.

Pascal Dame, curé.

Eclairage théologique pour le temps de confinement par le père Bertrand Lener

Eclairage théologique pour le temps de confinement par le père Bertrand Lener

Eclairage théologique pour le temps de confinement

par le Père Bertrand LENER
Prêtre accompagnateur du Service Diocésain de la Catéchèse

 

La pandémie du Covid-19 affecte la terre entière...
En tant que croyant, nous nous posons peut-être la question du pourquoi... Pourquoi Dieu permet-il cela ? Dieu est-il responsable de ce mal ?

Pour la foi chrétienne, Dieu est absolument innocent du mal qui frappe l'humanité.
Ce que le chrétien croit, c'est que Dieu est le premier à souffrir du mal qui frappe l’homme. Dieu n'est pas un spectateur de la souffrance du monde.

Mais, il est vrai que le mal nous fait mal. Il frappe notre intelligence qui essaie de comprendre : nous ne comprenons pas. Il interroge notre foi et nous en arrivons à douter de Dieu. J'aime bien dire à ces moments-là que le doute fait partie de la foi : je crois, donc je doute.

Il est vrai que la question du mal est un mystère et devant celui-ci, il faut savoir de temps en temps rester dans le silence. Personnellement, j'aime me rappeler cette parole de Paul Claudel qui dit : "Le Christ n'est pas venu supprimer la souffrance ou le mal. Il n'est pas non plus venu l'expliquer, mais il vient l'habiter de sa présence".

Mais aussi cette question de la souffrance redonne à l'homme toute sa place dans la Création. Dieu a créé l'homme libre par amour , il n'y a pas d'amour sans liberté. La manière d'appréhender le mal est donc à penser dans un rapport avec la liberté donnée à l'homme.
Le chrétien ne vit pas dans un état de résignation et de désespoir, mais de combat et d'espérance.

Si le chrétien souffre du mal qu'il voit autour de lui, il est appelé à combattre ce mal en apportant plus de justice, en se mettant au service des plus fragilisés.
Le chrétien est un disciple de Jésus. Tout ce qu'il fait pour rendre cette terre plus fraternelle, il le fait au nom de Jésus-Christ. Dans le visage de Jésus, nous voyons Dieu. Désormais, nous chrétiens, nous n'avons plus à imaginer Dieu : il est Jésus-Christ.
En s'incarnant dans la personne de Jésus, Dieu vient partager nos souffrances et nos questions. Dieu le Père nous montre son amour pour nous.
Pour avancer sur la question de la présence de Dieu au coeur des épreuves , il faut sans cesse découvrir la vie de Jésus : ce qu'il a fait tout au long de sa vie, la manière dont il a été attentif aux plus petits et aux personnes fragiles... la manière dont il s'est donné par amour pour le monde en mourant sur une croix. Le livre des évangiles est là pour nous y aider.

Grâce à Jésus, le mal n'aura jamais le dernier mot. Dieu ne nous laisse jamais seul .
La foi apporte au chrétien une espérance qui vient au coeur même des combats qu'il mène contre le mal et la souffrance. Il n'y a jamais de dimanche de Pâques sans vendredi saint. C'est le même homme qui connaît la mort sur la croix et la gloire de la Résurrection. La résurrection nous invite à prendre le parti pris de l'Espérance. Dans la victoire de Jésus sur la mort, le chrétien entrevoit que quelque chose est toujours en train de naître. Il se souvient qu'au matin de Pâques une tombe est trouvée vide. Ce vide n'est pas une ouverture sur le néant, mais il devient une absence féconde. Dieu compte sur moi pour le rendre présent au nom de Jésus. Aux chrétiens donc de continuer le combat de l'Evangile à la suite de Jésus. La vie de Jésus engage le chrétien, nourrit son espérance et donne sens à sa vie, une vie qui restera toujours menacée par l'absurdité du mal.

 

P. Bertrand LENER
Prêtre accompagnateur du SDC

23 avril # Message de notre curé

23 avril # Message de notre curé

 

Bonjour à chacun,

Dans cette période de "distanciation physique", gardons l'espérance en priant les uns, les autres. Quand je lis le journal, ou regarde les informations à la télévision,  lorsque j'écoute telle ou telle personne je vois beaucoup de solidarité et de fraternité. Je m'interroge également par rapport à la violence, la détresse. Nous sommes invités à nous ancrer davantage dans l'espérance en tant que vertu théologale et donc en lien avec Dieu. L'espérance nous conduit à la prière, à une attention aimante, à vivre la fraternité. Mettons notre confiance en Dieu qui nous veut du bien, et qui est tout Amour. Un avenir nous est donné à travers nos quotidiens. Par la force de l'Esprit, le Seigneur nous demande de vivre la fraternité Il nous relève à partir de notre vie. L'espérance trouve sa racine dans nos aspirations, nos désirs qui aspirent à la paix, au bien, au partage.

Nous pouvons lire et méditer un passage du psaume 33 : " UN PAUVRE CRIE;  LE SEIGNEUR  ENTEND ; IL LE SAUVE DE TOUTES SES ANGOISSES." J'interprète ce verset par le fait que  devant Dieu, nous sommes tous pauvres car nous avons tous besoin de la miséricorde divine. Le pauvre est celui qui fait confiance en Dieu. Les paroles du psalmiste sont les nôtres lorsque nous rencontrons la souffrance. Et en même temps, Dieu nous sauve. A travers le pauvre, le Seigneur crie " j'ai soif" et nous sommes appelés à une attitude d'écoute et aimante par notre engagement à aimer ,soigner, en ne jugeant pas, en recherchant le bien chez tout prochain.

Le Seigneur entend, nous entend. Il nous rejoint et nous conduit dans son Royaume d'Amour. Le cri du pauvre exprime la souffrance, la solitude, l'incapacité à aimer.  Pour entendre le cri du pauvre, il nous faut du silence et de l'écoute. Le Seigneur nous répond et sa réponse est le partage de son Amour à partager à tous. Dieu, en intervenant, nous libère  de nos fermetures, de nos peurs, de nos angoisses. En Christ, nous sommes appelés à la Vie par une espérance bien incarnée.

Prions les uns, les autres. Ayons une attitude féconde envers notre famille, le voisin, celui qui pense ou croit qui pense autrement. Une invitation à souhaiter un bon ramadan pour notre voisin musulman. Bien fraternellement.

Pascal Dame,curé.

1 2 3 4 5 6 ... 15 >